Les Ogres : Un air de famille

Les Ogres, deuxième film de Léa Fehner, met en scène une troupe de théâtre itinérant en tournée, entre psychodrames et représentations.

Les Ogres : voilà un titre qui ne promet pas de demi-mesure. Après Qu’un seul tienne et les autres suivront, le deuxième film de Léa Fehner met en scène la vie d’une troupe de théâtre itinérant. Une existence que la cinéaste a connue de près puisque ses parents sont les fondateurs d’une compagnie du même type. Elle nous fait donc entrer dans le quotidien d’une équipe d’acteurs vivant sur les routes – avec femmes, hommes et enfants – au cours d’une tournée dans le Sud de la France, jouant un Tchekhov à sa…
   Pour lire la suite de cet article, identifiez-vous ou créez un compte :

Article réservé

Pour lire cet article :

Je choisis un pack
Achetez un pack de crédits
pour accéder à cet article.
Consultez nos offres d’abonnement,
à partir de 8€/mois.
Déjà abonné(e) ?
Identifiez-vous.

Vous pouvez aussi acheter le journal contenant cet article ici

Haut de page

Voir aussi

Articles récents