Dossier : Ces socialistes qui disent non

Quelle démocratie sociale ?

Si le fonctionnement du dialogue entre patronat et syndicats connaît des réformes depuis une quinzaine d’années, le Medef garde les cartes en main, et les propositions d’évolution vers plus de justice et de loyauté restent lettre morte.

« Si les salariés savaient… », glisse un syndicaliste consterné. C’est pourtant un secret de polichinelle : le dialogue social est vicié. Pas le principe : « Moyen que se donnent les acteurs pour trouver par eux-mêmes des solutions aux problèmes qu’ils rencontrent », définit Jean-Paul Guillot, -président de l’association Réalités du -dialogue social [^1]. Pour le site vie-publique.fr, le dialogue social comprend « tous les types de négociation, de consultation ou d’échanges d’informations entre les…
   Pour lire la suite de cet article, identifiez-vous ou créez un compte :

Article réservé

Pour lire cet article :

Je choisis un pack
Achetez un pack de crédits
pour accéder à cet article.
Consultez nos offres d’abonnement,
à partir de 8€/mois.
Déjà abonné(e) ?
Identifiez-vous.

Vous pouvez aussi acheter le journal contenant cet article ici

Haut de page

Voir aussi

Articles récents