Festiva’son à Malakoff

Une programmation riche et conviviale.

Cet article est en accès libre. Politis ne vit que par ses lecteurs, en kiosque, sur abonnement papier et internet, c’est la seule garantie d’une information véritablement indépendante. Pour rester fidèle à ses valeurs, votre journal a fait le choix de ne pas prendre de publicité sur son site internet. Ce choix a un coût, aussi, pour contribuer et soutenir notre indépendance, achetez Politis, abonnez-vous.


Le trio belge Aka Moon, le Fox Trio (Pierre Perchaud, Nicolas Moreaux et Antoine Pagagnotti), le quintet d’Olivier Robin, l’Örchestra’son des élèves des départements jazz de Malakoff, Bagneux et Clamart, dirigé par le pianiste Pierre de Bethmann, un concert jeune public, deux jam-sessions, la projection de The Connection de Shirley Clark et une soirée dansante vinyles jazz… C’est ce qui nourrit la programmation riche et conviviale de la 12e édition de Festiva’son à Malakoff (Hauts-de-Seine).

Ce festival du jazz et des musiques improvisées est concocté par Fabrica’son, un collectif de musiciens et de mélomanes qui organise concerts, répétitions, jam-sessions, master class et ateliers toute l’année, intervient dans les écoles, en prison et dans les quartiers prioritaires, et publie un petit journal retraçant toutes ces initiatives et témoignant d’une passion commune et communicative.


Festiva’son, du 4 au 8 mai, salle Jean-Jaurès, Malakoff, www.fabrica-son.org.

Haut de page

Voir aussi

Articles récents