Intermittents : « Poursuivre la mobilisation ! »

Un accord équilibré a été trouvé dans le secteur de l'audiovisuel et du spectacle vivant la nuit dernière. Il permettrait des droits plus avantageux que le régime actuel pour les intermittents. Encore faut-il qu'il soit signé à l'Unedic dans les semaines qui viennent. C'est l'heure du bras de fer.

Un accord inédit a été trouvé ce 28 avril dans le secteur de l’audiovisuel et du spectacle vivant. En cette journée de mobilisation générale contre la loi Travail, alors que sept théâtres nationaux sont occupés par des intermittents (1) et que les étudiants en écoles d’arts se mobilisent (2), les organisations de salariés et d’employeurs du secteur se sont mis d’accord sur un texte permettant des droits plus avantageux que le régime actuel. Retour à 507 heures en 12 mois avec une date anniversaire pour un…
   Pour lire la suite de cet article, identifiez-vous ou créez un compte :

Article réservé

Pour lire cet article :

Je choisis un pack
Achetez un pack de crédits
pour accéder à cet article.
Consultez nos offres d’abonnement,
à partir de 8€/mois.
Déjà abonné(e) ?
Identifiez-vous.
Haut de page

Voir aussi

Articles récents