Materia oscura

En Sardaigne, des États testent de nouvelles armes depuis une cinquantaine d’années.

Cet article est en accès libre. Politis ne vit que par ses lecteurs, en kiosque, sur abonnement papier et internet, c’est la seule garantie d’une information véritablement indépendante. Pour rester fidèle à ses valeurs, votre journal a fait le choix de ne pas prendre de publicité sur son site internet. Ce choix a un coût, aussi, pour contribuer et soutenir notre indépendance, achetez Politis, abonnez-vous.


C’est le plus grand site d’essais militaires européen. Et pourtant si peu connu. En Sardaigne, dans le centre militaire de Salto di Quirra, des États testent de nouvelles armes depuis une cinquantaine d’années. Les sols et l’air y sont contaminés. Entre les obus, les radars, les carcasses de tanks et de missiles, Massimo d’Anolfi et Martina Parenti ont suivi sur place un géologue étudiant les conséquences environnementales de ces expérimentations, touchant la population et les élevages, victimes de substances radioactives, d’une guerre fictive et néanmoins réelle.


Lundi 2 mai, à 0 h 05, sur Arte

Haut de page

Voir aussi

Articles récents