« Total ment, irresponsable ! »

Pendant trois jours, plus de six cents militants très déterminés ont perturbé le congrès des pétroliers offshore à Pau, promettant de multiplier ce type d’action pour sauver le climat.

Patrick Piro  • 13 avril 2016 abonné·es
« Total ment, irresponsable ! »
© Photo: Patrick Piro

Blocage du site du congrès et des hôtels où logeaient les participants, marches, chaîne humaine, exhibitions, intrusions massives, tapage nocturne, mises en scène « funèbres », slogans tagués, agitation sonore et visuelle, concert sauvage… Le Marine, Construction and Engineering Deepwater Development (MCEDD), qui rassemblait les professionnels de la prospection pétrolière et gazière en eaux profondes au palais Beaumont de Pau, du 5 au 7 avril, a été pour le moins perturbé ! Le congrès international n’aura guère connu plus de deux heures consécutives de répit en trois jours, sous le harcèlement de quelque six cents militants climatiques très déterminés, se réclamant de l’action « directe et non-violente ». La rencontre de 2005, également tenue dans la capitale du Béarn, avait été distinguée par le MCEDD comme « une des plus

Envie de terminer cet article ? Nous vous l’offrons !

Il vous suffit de vous inscrire à notre newsletter hebdomadaire :

Vous préférez nous soutenir directement ?
Déjà abonné ?
(mot de passe oublié ?)
Écologie
Temps de lecture : 8 minutes