En Allemagne, le charbon fait grise mine

En Lusace, plus de 3 000 militants écologistes européens ont bloqué pendant 24 heures l’approvisionnement d’une grosse centrale à lignite, le plus polluant des combustibles fossiles.

Depuis plusieurs heures, le pont ferroviaire qui franchit la Dresdener Chaussee, dans la petite ville de Spremberg, est bloqué par une centaine de militants. Débouchant sur les rails, sous le soleil et les applaudissements, s’avance une colonne de renfort de plus de huit cents personnes. Elle a rallié la position après quatre heures de marche par des sentiers détournés pour éviter les barrages de police. À moins d’un kilomètre, l’une des tours de refroidissement de Schwarze Pumpe, la plus grosse centrale…
   Pour lire la suite de cet article, identifiez-vous ou créez un compte :

Article réservé

Pour lire cet article :

Consultez nos offres d’abonnement,
à partir de 8€/mois.
Déjà abonné(e) ?
Identifiez-vous.

Vous pouvez aussi acheter le journal contenant cet article ici

Haut de page

Voir aussi

Articles récents