Men In Bop

Philippe Chagne se remémore les moments passés avec Frank Wess, grand saxophoniste mort en 2013

Cet article est en accès libre. Pour rester fidèle à ses valeurs, votre journal a fait le choix de ne pas se financer avec la publicité. C’est la seule garantie d’une information véritablement indépendante. Ce choix a un coût, aussi, pour contribuer et soutenir notre indépendance : achetez Politis, abonnez-vous.


Frank Wess, grand monsieur et saxophoniste adulé, mort le 30 octobre 2013 à New York… Philippe Chagne se remémore les moments passés avec lui dans un morceau dédié où son ténor et celui d’Olivier Defays dialoguent comme deux amis bavardent et refont le monde sur le précieux manège qu’ils ont su créer. Combien d’autres confidences et secrets se glissent-ils sur cet album ? Comme dans « Naomi’s back », titre inaugural où une princesse débarque, joyeuse et volubile, occupant l’espace où s’ébrouent Philippe Petit à l’orgue et Yves Nahon à la batterie. Sept compositions pour les quatre complices qui réarrangent aussi trois standards, dont « You & The Night & The Music » ­(H. Dietz-A. Schwartz) dans le style « bop » qu’ils affectionnent et revendiquent en 2016 tel un pied de nez à ceux qui s’emberlificotent dans les étiquettes et leurs chronologies d’apparat. « L’art a cet avantage […] qu’il sera toujours “fait” de la personne qui l’exprime », prévient Olivier Defays. Démonstration au Duc des Lombards à Paris le 6 mai, pour le concert de sortie du disque.


Men in Bop, Olivier Defays (sax), Philippe Chagne (sax), Philippe Petit (orgue), Yves Nahon (batterie).

Haut de page

Voir aussi

Articles récents

Campagne d’appel à dons

Appel à dons : Politis a besoin de vous !
Consultez la page dédiée à la campagne

YesYes se tient plus que jamais à votre service !

Souhaitez-vous recevoir les notifications de la rédaction de Politis ?

Ces notifications peuvent être facilement desactivées par la suite dans votre navigateur.