Patti Smith : Des nouvelles du temps qui passe

Entre rêves, voyages et figures tutélaires, le nouveau livre de Patti Smith distille des chroniques intimistes.

Comme tout amoureux des livres, Patti Smith aime ce geste de la première fois qui consiste à ouvrir un livre jamais lu et à en lire la première phrase. On peut donc imaginer qu’elle y a pensé en choisissant celle de M Train : « Ce n’est pas si facile d’écrire sur rien. » Même si l’on apprend très vite qu’elle est prononcée par un personnage dans un de ses rêves, une telle phrase en ouverture n’est pas neutre. M Train est-il donc un livre sur rien ? Certainement pas, mais on peut lire cette ouverture comme…
   Pour lire la suite de cet article, identifiez-vous ou créez un compte :

Article réservé

Pour lire cet article :

Consultez nos offres d’abonnement,
à partir de 5€/mois.
Déjà abonné(e) ?
Identifiez-vous.

Vous pouvez aussi acheter le journal contenant cet article ici

Haut de page

Voir aussi

Articles récents

Campagne d’appel à dons

Appel à dons : Politis a besoin de vous !
Consultez la page dédiée à la campagne

YesYes se tient plus que jamais à votre service !

Souhaitez-vous recevoir les notifications de la rédaction de Politis ?

Ces notifications peuvent être facilement desactivées par la suite dans votre navigateur.