Police : « Les consignes sont des choix politiques »

Politis a recueilli le témoignage d’un CRS en première ligne lors des manifestations de ces dernières semaines. Verbatim

L’homme dont nous publions ici le témoignage est un CRS se définissant comme « ni de gauche ni de droite, juste républicain ». Très sollicité lors des manifestations contre la loi El Khomri et Nuit debout, ce policier dénonce l’envers du décor : un gouvernement qui laisse sciemment la situation se dégrader pour faire oublier les échecs de sa politique. « Les manifestations, c’est comme un œuf que vous cassez dans un plat : vous avez le blanc et le jaune. Le jaune, c’est les casseurs ; le blanc, les…
   Pour lire la suite de cet article, identifiez-vous ou créez un compte :

Article réservé

Pour lire cet article :

Consultez nos offres d’abonnement,
à partir de 5€/mois.
Déjà abonné(e) ?
Identifiez-vous.

Vous pouvez aussi acheter le journal contenant cet article ici

Haut de page

Voir aussi

Articles récents

Campagne d’appel à dons

Appel à dons : Politis a besoin de vous !
Consultez la page dédiée à la campagne

YesYes se tient plus que jamais à votre service !

Souhaitez-vous recevoir les notifications de la rédaction de Politis ?

Ces notifications peuvent être facilement desactivées par la suite dans votre navigateur.