Dossier : Perturbateurs endocriniens : Une bombe sanitaire

Perturbateurs endocriniens : Alerte sur tous les fronts

Obésité, troubles autistiques, malformations génitales… Des chercheurs tentent de sensibiliser la population et les professionnels de santé aux risques sanitaires causés par les perturbateurs endocriniens.

La nocivité des perturbateurs endocriniens n’est un secret ni pour les scientifiques ni pour les politiques. Si les législations susceptibles de les interdire peinent à émerger, les lanceurs d’alerte multiplient les initiatives ponctuelles auprès de professionnels identifiés, comme les dentistes ou les gynécologues, ou sur des risques spécifiques, comme ceux encourus par le cerveau. Le cerveau, si vulnérable « Les capacités intellectuelles des générations futures sont sérieusement compromises. » En cause :…

Il reste 93% de l'article à lire.

   Pour lire la suite de cet article, identifiez-vous ou créez un compte :

Article réservé

Pour lire cet article :

Consultez nos offres d’abonnement,
à partir de 8€/mois.
Déjà abonné(e) ?
Identifiez-vous.

Vous pouvez aussi acheter le journal contenant cet article ici

Haut de page

Voir aussi

Articles récents

Campagne d’appel à dons

Appel à dons : Politis a besoin de vous !
Consultez la page dédiée à la campagne

YesYes se tient plus que jamais à votre service !

Souhaitez-vous recevoir les notifications de la rédaction de Politis ?

Ces notifications peuvent être facilement desactivées par la suite dans votre navigateur.