« Créer des espaces pour le possible »

Pour Pascal Le Brun-Cordier, la reconquête des lieux publics est d’autant plus nécessaire après les attentats de 2015 et de 2016. Et les artistes doivent y participer.

Pauline Graulle  • 20 juillet 2016 abonné·es
« Créer des espaces pour le possible »
© Photo : TOSHIFUMI KITAMURA/AFP

Pascal Le Brun-Cordier, directeur artistique de l’agence Vertigo In Vivo, conçoit et organise des projets artistiques dans l’espace public. Il a créé puis dirigé pendant cinq ans les Zones artistiques temporaires (ZAT) à Montpellier. Il est également directeur du master – unique en Europe – « Projets culturels dans l’espace public », qu’il a fondé en 2005 à La Sorbonne.

Quels impacts ont eu les attentats du 13 novembre 2015 à Paris et du 14 juillet 2016 à Nice, notamment, sur notre rapport à l’espace public ?

Pascal Le Brun-Cordier : Après les attaques du 13 novembre, on a observé un double effet. À court terme, elles ont créé une rupture dans notre rapport à l’espace public. Ces événements ont mis de la défiance a priori là où notre rapport à l’espace public, à

Envie de terminer cet article ? Nous vous l’offrons !

Il vous suffit de vous inscrire à notre newsletter hebdomadaire :

Vous préférez nous soutenir directement ?
Déjà abonné ?
(mot de passe oublié ?)
Société
Temps de lecture : 8 minutes