Notre-Dame-des-Landes : Les fourches se lèvent à l’Ouest

Notre-Dame-des-Landes n’est pas qu’une bataille locale. De nombreux agriculteurs de Bretagne s’investissent dans ce combat en phase avec leur philosophie de vie. reportage

Vanina Delmas  • 6 juillet 2016 abonné·es
Notre-Dame-des-Landes : Les fourches se lèvent à l’Ouest
© Photo : MANNONE CADORET/Citizenside/AFP

D’un regard, le doute s’estompe : nous sommes au bon endroit. Un avion noir sur fond jaune surmontant un « NON ! » majuscule autoritaire : fièrement collé sur le coffre d’une voiture, discrètement épinglé dans l’entrée d’une maison ou exhibé en format géant sur la façade d’une ferme, le signe de reconnaissance des opposants au projet d’aéroport de Notre-Dame-des-Landes s’affiche partout. Un étendard percutant que l’on croise tant sur les chemins verdoyants d’Ille-et-Vilaine que dans les villages du Morbihan.

Au fil des années, le réseau de solidarité s’est tissé bien au-delà des frontières de la Loire-Atlantique, notamment chez les agriculteurs bio, souvent

Envie de terminer cet article ? Nous vous l’offrons !

Il vous suffit de vous inscrire à notre newsletter hebdomadaire :

Vous préférez nous soutenir directement ?
Déjà abonné ?
(mot de passe oublié ?)
Écologie
Publié dans le dossier
Notre-Dame des résistances
Temps de lecture : 7 minutes