Abd El-Kader, l’anti-Daech

Dans une œuvre romanesque, Loïc Barrière restitue la figure de celui qui fut le premier résistant à la colonisation française de l’Algérie.

L’idée de ce livre est venue à Loïc Barrière au lendemain des attentats de Charlie Hebdo. Cette circonstance n’est évidemment pas anodine. L’auteur, journaliste à Radio Orient, a voulu retracer l’histoire de la résistance de l’émir Abd El-Kader à la colonisation algérienne et faire revivre un personnage dont la parole nous serait bien utile aujourd’hui. Il a choisi pour cette entreprise la forme la plus pédagogique : le roman. Le regard est celui de Rachid, gamin de 10 ans qui a assisté au massacre de sa…
   Pour lire la suite de cet article, identifiez-vous ou créez un compte :

Article réservé

Pour lire cet article :

Je choisis un pack
Achetez un pack de crédits
pour accéder à cet article.
Consultez nos offres d’abonnement,
à partir de 8€/mois.
Déjà abonné(e) ?
Identifiez-vous.

Vous pouvez aussi acheter le journal contenant cet article ici

Haut de page

Voir aussi

Articles récents