Le rugissement des Panthers

Les éditions Syllepse publient un recueil de textes du Black Panther Party américain. L’occasion de démonter certaines idées reçues sur ce mouvement majeur du XXe siècle.

Le 4 décembre 1969, 4 h 45 du matin. Un raid de la police déboule dans un appartement du South Side de Chicago. Dès qu’ils passent la porte, les policiers chargent. Objectif : assassiner le leader de la -cellule locale du Black Panther Party, Fred Hampton. Plus tôt dans la soirée, le jeune militant a été drogué aux barbituriques par un agent du FBI infiltré. Lorsque la police entre dans sa chambre, il est sur son lit, inanimé. À ses côtés, sa compagne, enceinte de huit mois. Fred Hampton est abattu dans…
   Pour lire la suite de cet article, identifiez-vous ou créez un compte :

Article réservé

Pour lire cet article :

Je choisis un pack
Achetez un pack de crédits
pour accéder à cet article.
Consultez nos offres d’abonnement,
à partir de 8€/mois.
Déjà abonné(e) ?
Identifiez-vous.

Vous pouvez aussi acheter le journal contenant cet article ici

Haut de page

Voir aussi

Articles récents