« La voiture est souvent un besoin »

Pour le sociologue Yoann Demoli, la prise de conscience écologique ne se traduit pas dans les faits au sein des ménages.

Vanina Delmas  • 28 septembre 2016 abonné·es
« La voiture est souvent un besoin »
© Photo : JOCHEN ECKEL / picture alliance / DPA / AFP

La voiture reste un objet de consommation populaire. Yoann Demoli, membre de l’Observatoire sociologique du changement, s’est appuyé sur des enquêtes nationales de l’Insee pour décrypter les usages des Français. Selon lui, c’est aussi un miroir des clivages sociaux.

Estimez-vous que les Français consomment de moins en moins d’automobiles ?

Yoann Demoli : Depuis les années 1960, nous constatons plutôt une hausse des équipements et même une tendance à avoir plusieurs voitures. En 1967, 20 % des ménages avaient une voiture, aujourd’hui ils sont 82 %. L’accès à l’automobile s’est démocratisé. Si je devais forcer un peu le trait, je dirais que l’avenir de la voiture est plutôt devant nous que derrière. Il y a peut-être un changement des mentalités,

Envie de terminer cet article ? Nous vous l’offrons !

Il vous suffit de vous inscrire à notre newsletter hebdomadaire :

Vous préférez nous soutenir directement ?
Déjà abonné ?
(mot de passe oublié ?)
Écologie
Temps de lecture : 4 minutes

Pour aller plus loin…