De la difficulté à définir le populisme

La quête de sens du politologue Jan-Werner Müller vaut plus par son mouvement que par sa fin.

C’est une brûlante et redoutable question qui s’affiche en couverture du dernier essai du politologue allemand Jan-Werner Müller : « Qu’est-ce que le populisme ? » On l’entend comme une promesse d’élucidation alors que le mot envahit ad nauseam discours et commentaires politiques. À vrai dire, on n’est pas sûr d’avoir une réponse très claire en refermant ce livre, par ailleurs riche d’une utile réflexion. Le concept – qui n’en est peut-être pas un (et c’est bien le problème !) – est interrogé, scruté,…

Il reste 82% de l'article à lire.

   Pour lire la suite de cet article, identifiez-vous ou créez un compte :

Article réservé

Pour lire cet article :

Je choisis un pack
Achetez un pack de crédits
pour accéder à cet article.
Consultez nos offres d’abonnement,
à partir de 8€/mois.
Déjà abonné(e) ?
Identifiez-vous.

Vous pouvez aussi acheter le journal contenant cet article ici

Haut de page

Voir aussi

Contrôle au faciès : L’État en procès ce lundi

Sur le vif accès libre
par ,

 lire   partager

Articles récents