i-Télé dans la tourmente

La rédaction est en grève depuis lundi contre l’arrivée imposée de Jean-Marc Morandini.

Cet article est en accès libre. Politis ne vit que par ses lecteurs, en kiosque, sur abonnement papier et internet, c’est la seule garantie d’une information véritablement indépendante. Pour rester fidèle à ses valeurs, votre journal a fait le choix de ne pas prendre de publicité sur son site internet. Ce choix a un coût, aussi, pour contribuer et soutenir notre indépendance, achetez Politis, abonnez-vous.


Bras de fer au sein de la chaîne du groupe Canal avec l’arrivée imposée de Jean-Marc Morandini, malgré sa mise en examen pour « corruption de mineurs aggravée ». Face à la colère en interne, la direction s’est fendue d’un communiqué, proposant sèchement aux salariés de se taire ou de faire jouer sans délais la clause de conscience d’ici au 21 octobre. Après une motion de défiance votée à 92 %, le départ d’Alexandre Ifi, directeur adjoint de la rédaction, une grève reconductible a été votée lundi à 85 % par les journalistes, reconduite à 81 % mardi 18 octobre.


Haut de page

Voir aussi

Articles récents