Pas facile de taxer la finance

Dix pays européens viennent de se mettre d’accord pour créer une taxe sur les transactions financières.

Politis  • 19 octobre 2016
Partager :
Pas facile de taxer la finance
© Photo : An xin / Imaginechina

Dix pays européens viennent de se mettre d’accord pour créer une taxe sur les transactions financières. Elle inclura les actions, la plupart des produits dérivés et les opérations hautement spéculatives dites « intraday » (achat et revente d’un produit financier dans la même journée). Une « immense avancée », selon l’ONG Oxfam, qui se bat désormais pour faire allouer les 22 milliards d’euros de recette annuels à la lutte pour le climat et à la solidarité internationale. Néanmoins, le 10 octobre, soit deux jours après cette annonce, la commission des Finances de l’Assemblée nationale a rejeté des amendements visant à élargir la taxe qui existe déjà à l’échelon français. Selon Mediapart, des extraits d’une note confidentielle de la Fédération bancaire française (FBF), puissant lobby, ont été récités tels quels par des parlementaires LR et PS lors du débat.

Économie
Temps de lecture : 1 minute
Soutenez Politis, faites un don !

Envie de soutenir le journal autrement qu’en vous abonnant ? Faites un don et déduisez-le de vos impôts ! Même quelques euros font la différence. Chaque soutien à la presse indépendante a du sens.

Faire Un Don