PSA vire plus de 2 000 salariés

Alors que le groupe Peugeot s’est félicité de ce « record de rentabilité ».

Alors que le groupe Peugeot a dégagé un bénéfice net de plus de 1,2 milliard d’euros en 2015 et la même somme pour le seul premier trimestre 2016, le constructeur s’est félicité de ce « record de rentabilité » et, lors de la fermeture du Mondial de l’Auto, a claironné sur la reprise du marché de l’automobile. Toutefois, la direction a annoncé lundi 17 octobre un plan de 2 133 « départs volontaires non remplacés », afin de « retrouver une croissance rentable » (sic). Cela ressemble fort à ce qu’il est…

Il reste 6% de l'article à lire.

   Pour lire la suite de cet article, identifiez-vous ou créez un compte :

Article réservé

Pour lire cet article :

Je choisis un pack
Achetez un pack de crédits
pour accéder à cet article.
Consultez nos offres d’abonnement,
à partir de 8€/mois.
Déjà abonné(e) ?
Identifiez-vous.

Vous pouvez aussi acheter le journal contenant cet article ici

Haut de page

Voir aussi

Des écrans de fumée ?

Pédopsy : Nos futurs
par ,

Blog

 lire   partager

Articles récents