Bandes de jeunes

Secteur négligé du paysage éditorial, la BD destinée aux enfants est un espace de création très prisé. Le Salon du livre et de la presse jeunesse de Montreuil, qui démarre le 30 novembre, la met à l’honneur.

C’est un phénomène, Cerise. Elle porte du marron, du kaki et de l’orange. Un short ou des jupes courtes sur des chaussettes hautes. Des bottines et un galurin écrasé sur ses cheveux châtains. Surtout, à 10 ans et demi, elle veut devenir romancière. « Et mon truc à moi pour raconter des histoires, écrit-elle sur la première page de son carnet, c’est d’observer les gens, imaginer leur vie, leurs secrets. » Avec son nez en bouton et ses yeux ronds, Cerise se fait détective. Part le matin avec sa besace,…

Il reste 86% de l'article à lire.

   Pour lire la suite de cet article, identifiez-vous ou créez un compte :

Article réservé

Pour lire cet article :

Je choisis un pack
Achetez un pack de crédits
pour accéder à cet article.
Consultez nos offres d’abonnement,
à partir de 8€/mois.
Déjà abonné(e) ?
Identifiez-vous.

Vous pouvez aussi acheter le journal contenant cet article ici

Haut de page

Voir aussi

Articles récents