Chanson : Pitiot et les marmots

Une envie de mettre en texte et en musique des pensées brassées avec de la marmaille (et pas que…)

Politis  • 9 novembre 2016
Partager :

Même pas peur de la peur ! Ça n’est pas un slogan post-attentats (quoique…), mais une bannière que porte une ribambelle d’enfants de toutes les couleurs sur un dessin du disque de Thomas Pitiot : Allez jouer dehors ! Pas un ensemble de chansons militantes (quoique…), plutôt une envie de mettre en texte et en musique des pensées brassées avec de la marmaille (et pas que…) : « Tout l’monde a peur/Et un monde où tout le monde aurait peur…/Ça fait trop peur ! » Alors, on fait quoi, à part cette gymnastique philosophe entre l’indicatif et le conditionnel ? Le guitariste et chanteur joue avec les prénoms de la classe ou de la famille de Balakissa, les contrastes entre cette gamine toute noire faisant du ski en robe fleurie sur de la neige toute blanche (illustrations d’Eloïse Scouarnec), les angoisses, les histoires et les répliques de loupiots délurés, dont celui qu’il était, peut-être…

Allez jouer dehors !, Thomas Pitiot, L’Océan nomade.

Musique
Temps de lecture : 1 minute
Soutenez Politis, faites un don !

Envie de soutenir le journal autrement qu’en vous abonnant ? Faites un don et déduisez-le de vos impôts ! Même quelques euros font la différence. Chaque soutien à la presse indépendante a du sens.

Faire Un Don