COP 22 : le vif du sujet

Le sommet climat de Marrakech tentera de traduire en actes l’Accord de Paris, la partie difficile des négociations.

Inévitables congratulations, lundi, à l’ouverture de la COP 22, qui se tient à Marrackech jusqu’au 18 novembre. Car l’Accord de Paris sur le climat, signé en décembre 2015 (COP 21), est « entré en vigueur » trois jours avant. Il fallait pour cela la ratification d’au moins 55 pays contribuant à 55 % des émissions de CO2 ou plus. Les États-Unis et la Chine, les deux poids lourds mondiaux, s’en étaient acquittés de concert le 3 septembre, avant l’Inde et l’Union européenne, début octobre [^1]. Il avait fallu…

Il reste 84% de l'article à lire.

   Pour lire la suite de cet article, identifiez-vous ou créez un compte :

Article réservé

Pour lire cet article :

Je choisis un pack
Achetez un pack de crédits
pour accéder à cet article.
Consultez nos offres d’abonnement,
à partir de 8€/mois.
Déjà abonné(e) ?
Identifiez-vous.

Vous pouvez aussi acheter le journal contenant cet article ici

Haut de page

Voir aussi

Articles récents