Discriminations : Recul du gouvernement

Après deux ans de travail, aucune mesure forte, excepté une campagne de communication.

Politis  • 23 novembre 2016
Partager :
Discriminations : Recul du gouvernement
© Photo : JACQUES DEMARTHON / AFP

Après deux ans de travail au sein du groupe de dialogue sur les discriminations, le gouvernement n’a pas suivi les préconisations des syndicats. Le 16 novembre, Myriam El Khomri, ministre du Travail, a jugé le constat « accablant » dans la plupart des 43 grandes entreprises visées par un « testing » sur les discriminations à l’embauche. Mais dans les actes, aucune mesure forte, excepté une campagne de communication, une charte de bonnes pratiques et deux expérimentations sur un indicateur des évolutions de carrière. « Le gouvernement nous renvoie aux calendes grecques », peste FO. « Ces annonces sonnent comme une provocation », abonde la CGT, qui accuse le patronat de « bloquer systématiquement toute mesure contraignante ». Les organisations patronales avaient quitté les négociations en septembre pour faire pression sur le gouvernement.

Société
Temps de lecture : 1 minute
Soutenez Politis, faites un don.

Chaque jour, Politis donne une voix à celles et ceux qui ne l’ont pas, pour favoriser des prises de conscience politiques et le débat d’idées, par ses enquêtes, reportages et analyses. Parce que chez Politis, on pense que l’émancipation de chacun·e et la vitalité de notre démocratie dépendent (aussi) d’une information libre et indépendante.

Faire Un Don

Pour aller plus loin…

À l’hôpital de Bourges, « on accepte que la mort puisse être une issue »
Reportage 23 février 2024 abonné·es

À l’hôpital de Bourges, « on accepte que la mort puisse être une issue »

Malgré le manque de moyens et le désert médical dont souffre le département du Cher, la petite équipe de ce centre hospitalier essaie de soulager la douleur des patients en fin de vie.
Par Hugo Boursier
En France, la très lente révolution de la « culture palliative »
Santé 23 février 2024

En France, la très lente révolution de la « culture palliative »

Alors que des pays étrangers mettent en avant ces soins de confort, la France accuse un retard considérable. La faute au tabou de la fin de vie parmi des soignants concentrés sur l’unique objectif de guérison.
Par Hugo Boursier
À Marcq Institution, un professeur suspendu pour violences sexuelles après des années d’alertes
Enquête 22 février 2024

À Marcq Institution, un professeur suspendu pour violences sexuelles après des années d’alertes

Un professeur d’anglais du prestigieux lycée privé de la métropole lilloise est suspendu depuis le 31 janvier, après avoir été accusé par une élève d’avoir eu « une attitude inappropriée ». L’établissement assure avoir été réactif. Mediacités et Politis révèlent pourtant que plusieurs alertes le concernant avaient déjà été effectuées.
Par Pierre Jequier-Zalc
Protection de l’enfance : crise sociale et malaise politique autour de la Sauvegarde 93
Enfance 22 février 2024

Protection de l’enfance : crise sociale et malaise politique autour de la Sauvegarde 93

L’une des plus grosses associations de la Seine-Saint-Denis accumule les témoignages et les rapports accablants contre sa direction et ses méthodes de management. Face à une crise qui s’intensifie depuis février 2021, le département – qui assure le principal financement de l’association – reste sourd malgré les appels à l’aide des salariés.
Par Tristan Dereuddre