Dossier : Trump : À qui la faute ?

« J’enrage contre Clinton »

Victoria est étudiante à Paris. Cette jeune Américaine, qui était favorable à la candidature de Bernie Sanders, nous livre sa vision de la campagne.

« Je me suis intéressée à la candidature de Bernie Sanders assez tard, à la toute fin 2015, quand j’ai entendu mes amis parler de lui. Les propositions de Sanders pour les États-Unis étaient nouvelles. Elles auraient pu changer la vie de ma mère, qui travaille 70 heures par semaine. Changer le coût de l’éducation, qui m’a poussée à quitter mon pays et a forcé mon petit frère à travailler au lieu d’aller à la fac – car il ne voulait pas se mettre sur le dos des milliers de dollars de dettes. Changer le coût…

Il reste 82% de l'article à lire.

   Pour lire la suite de cet article, identifiez-vous ou créez un compte :

Article réservé

Pour lire cet article :

Je choisis un pack
Achetez un pack de crédits
pour accéder à cet article.
Consultez nos offres d’abonnement,
à partir de 8€/mois.
Déjà abonné(e) ?
Identifiez-vous.

Vous pouvez aussi acheter le journal contenant cet article ici

Haut de page

Voir aussi

Articles récents