Les deux Amérique

Au-delà de la personnalité de Donald Trump, la démographie du vote républicain semble s’éroder inexorablement avec l’augmentation de la diversité raciale et du niveau d’éducation.

On connaissait les Amérique noire et blanche, républicaine et démocrate, riche et pauvre. On découvre à présent l’Amérique diplômée et l’Amérique non diplômée. C’est l’un des grands enseignements de l’élection présidentielle de 2016 : jamais la fracture entre les deux n’aura été aussi importante. D’un côté, les titulaires d’un diplôme universitaire sont largement favorables à Hillary Clinton et aux démocrates. De l’autre, les plus faiblement diplômés, voire les non-diplômés, votent Donald Trump. Le fossé…

Il reste 93% de l'article à lire.

   Pour lire la suite de cet article, identifiez-vous ou créez un compte :

Article réservé

Pour lire cet article :

Je choisis un pack
Achetez un pack de crédits
pour accéder à cet article.
Consultez nos offres d’abonnement,
à partir de 8€/mois.
Déjà abonné(e) ?
Identifiez-vous.

Vous pouvez aussi acheter le journal contenant cet article ici

Haut de page

Voir aussi

Articles récents