Poussée hors de (chez) soi

Dans Par la ville, hostile, Bertrand Leclair raconte le destin d’une femme sous le coup d’une expulsion. Un récit empathique et en colère.

À l’origine de ce nouveau roman de Bertrand Leclair, la lecture, en 2014, d’une brève dans un quotidien. Comme l’auteur le précise en ouverture, il s’agissait d’une « première judiciaire : l’expulsion locative d’une famille, à Paris, au nom du “trouble à l’ordre public” ». Les deux fils étant condamnés pour trafic de stupéfiants et incarcérés, restait dans cet appartement d’une cité HLM de l’Est parisien une seule personne, leur mère célibataire. C’est elle qui en a été expulsée, sur ce seul motif. Mais…

Il reste 91% de l'article à lire.

   Pour lire la suite de cet article, identifiez-vous ou créez un compte :

Article réservé

Pour lire cet article :

Je choisis un pack
Achetez un pack de crédits
pour accéder à cet article.
Consultez nos offres d’abonnement,
à partir de 8€/mois.
Déjà abonné(e) ?
Identifiez-vous.

Vous pouvez aussi acheter le journal contenant cet article ici

Haut de page

Voir aussi

Articles récents