Alep : le cynisme russe

Pendant le véto russe à l’ONU, les bombes russes et syriennes s’abattent sur la ville.

Politis  • 7 décembre 2016
Partager :
Alep : le cynisme russe
© TIMOTHY A. CLARY / AFP

« Une provocation qui torpille les efforts russo-américains. » C’est ainsi que le ministre russe des Affaires étrangères, Sergueï Lavrov, a qualifié la sixième résolution de l’ONU demandant une trêve humanitaire à Alep. Résolution aussitôt rejetée par le double veto russe et chinois. Pendant ce temps-là, les bombes russes et syriennes s’abattent toujours sur la ville martyre.

Soutenez Politis, faites un don !

Envie de soutenir le journal autrement qu’en vous abonnant ? Faites un don et déduisez-le de vos impôts ! Même quelques euros font la différence. Chaque soutien à la presse indépendante a du sens.

Faire Un Don