Dossier : Emploi, économie, amour... Le meilleur est-il à venir ?

Georgio : « Écouter ses rêves, provoquer sa chance »

Jeune figure d’un rap remarquablement écrit, « ni gangster ni drôle », Georgio a fait de la musique un métier. Au bout de ses désirs et de ses obstinations.

« D__ans le cimetière de ma jeunesse/J’ai laissé des amis, des rêves et des promesses/J’ai abandonné des larmes et des cris de joie/Pour bâtir mon monde avec mon cœur du bout de mes dix doigts. » Extraits de son nouvel album, Héra, voilà des vers qui ne mâchent pas leurs mots. Un album de rap scandé, martelé, incisif, contrastant furieusement avec la douceur (intranquille) de son auteur, compositeur et interprète. Du haut de son mètre quatre-vingts facile, élancé, et de ses 23 ans, Georgio a déjà un…

Il reste 92% de l'article à lire.

   Pour lire la suite de cet article, identifiez-vous ou créez un compte :

Article réservé

Pour lire cet article :

Consultez nos offres d’abonnement,
à partir de 8€/mois.
Déjà abonné(e) ?
Identifiez-vous.

Vous pouvez aussi acheter le journal contenant cet article ici

Haut de page

Voir aussi

Articles récents

Campagne d’appel à dons

Appel à dons : Politis a besoin de vous !
Consultez la page dédiée à la campagne

YesYes se tient plus que jamais à votre service !

Souhaitez-vous recevoir les notifications de la rédaction de Politis ?

Ces notifications peuvent être facilement desactivées par la suite dans votre navigateur.