Dossier : Emploi, économie, amour... Le meilleur est-il à venir ?

« L’alternative à “l’uberisation”, c’est nous ! »

Entre « l’indépendance » qui précarise et le salariat qui enferme, le mouvement coopératif propose une troisième voie : l’entrepreneuriat coopératif. Reportage à Nantes.

Travailler sous les ordres d’un patron dont ils ne partagent pas les vues, ils ne s’en sentaient plus capables. Jérémie voulait fuir l’ambiance machiste de certains chantiers. Marine s’ennuyait dans sa vie de bureau et vivait mal le stress d’un management inflexible. « J’avais besoin de me prouver que j’étais capable de me lancer. C’était un rêve de gosse », assure la jeune créatrice de 26 ans, campée derrière une rangée de bijoux faits main sur le marché de Noël alternatif installé en plein cœur de…

Il reste 94% de l'article à lire.

   Pour lire la suite de cet article, identifiez-vous ou créez un compte :

Article réservé

Pour lire cet article :

Je choisis un pack
Achetez un pack de crédits
pour accéder à cet article.
Consultez nos offres d’abonnement,
à partir de 8€/mois.
Déjà abonné(e) ?
Identifiez-vous.

Vous pouvez aussi acheter le journal contenant cet article ici

Haut de page

Voir aussi

Articles récents