Le renoncement de Florange

François Hollande avait affiché des ambitions pour aider les reprises d’usine, mais son bilan reste décevant.

Erwan Manac'h  • 7 décembre 2016 abonné·es
Le renoncement de Florange
© Photo : PHILIPPE WOJAZER / POOL / AFP

Février 2012. François Hollande, candidat à la présidentielle, grimpe sur une camionnette devant les hauts-fourneaux d’Arcelor Mittal, à Florange (Lorraine). Devant les ouvriers de l’usine menacée de fermeture, il lance une promesse : les « grandes firmes » qui

Envie de terminer cet article ? Nous vous l’offrons !

Il vous suffit de vous inscrire à notre newsletter hebdomadaire :

Vous préférez nous soutenir directement ?
Déjà abonné ?
(mot de passe oublié ?)