Livre jeunesse : Rue du monde a 20 ans

Pour l’occasion, l’éditeur publie un album avec l’artiste Laurent Corvaisier.

Cet article est en accès libre. Politis ne vit que par ses lecteurs, en kiosque, sur abonnement papier et internet, c’est la seule garantie d’une information véritablement indépendante. Pour rester fidèle à ses valeurs, votre journal a fait le choix de ne pas prendre de publicité sur son site internet. Ce choix a un coût, aussi, pour contribuer et soutenir notre indépendance, achetez Politis, abonnez-vous.


Les éditions Rue du monde célèbrent vingt ans de création, en souvenir de l’appel lancé par Alain Serres en 1996. Pour l’occasion, l’éditeur publie un album avec l’artiste Laurent Corvaisier sur les mésaventures d’un peintre qui a perdu son carnet de dessin. Paraît de concert le carnet en question, retrouvé par magie entre les dents du tigre. Un bel ouvrage sur du papier épais, comme Rue du monde sait faire, avec un félin aux yeux d’or en couverture et des pleines pages de croquis dessinés et peints. Somptueux parcours dans un atelier et un imaginaire où se croisent des animaux, des paysages, des élèves et même Zaü, autre illustrateur maison, avec ce mot : « Pour aller à l’essentiel d’un visage ou d’une scène, je travaille les blancs dans les noirs, les noirs dans les blancs et tout finit par bouger. Même les gris. Nous sommes vivants alors le dessin doit l’être aussi. »

Ce tigre a avalé mon carnet de dessin, Alain Serres et Laurent Corvaisier,
Rue du monde, 40 p., 17 euros.

Ceci est mon carnet de dessin, Laurent Corvaisier, Rue du monde, 160 p., 22 euros.


Haut de page

Voir aussi

Articles récents