Perturbateurs endocriniens : Commerce ou santé ?

Cent scientifiques s’indignent de la fabrique du mensonge autour des perturbateurs endocriniens.

Politis  • 14 décembre 2016
Partager :
Perturbateurs endocriniens : Commerce ou santé ?
© VOISIN / Phanie / AFP

« Halte à la manipulation ! », alertent cent scientifiques indignés par la fabrique du mensonge autour des perturbateurs endocriniens (Le Monde, 29 novembre). Une pétition « Non à la proposition scandaleuse de la Commission européenne sur les perturbateurs endocriniens » a reçu 225 289 signatures. La Commission doit en effet mettre en place la première réglementation au monde sur ces toxiques. Sauf que, le 13 juillet, son commissaire à la Santé a rencontré les ambassadeurs canadien, américain, argentin, brésilien et uruguayen. Or, un compte rendu révèle que « le Canada et les États-Unis ont fait pression sur l’UE en ce qui concerne sa méthode d’évaluation du risque ».

Les accords de libre-échange continuent de prévaloir sur le principe de précaution. Et les intérêts industriels, eux, sont bien protégés.

Écologie
Temps de lecture : 1 minute
Soutenez Politis, faites un don !

Envie de soutenir le journal autrement qu’en vous abonnant ? Faites un don et déduisez-le de vos impôts ! Même quelques euros font la différence. Chaque soutien à la presse indépendante a du sens.

Faire Un Don