Emmanuel Macron, les élites contre le « système »

Prônant « renouveau » et « modernité », Emmanuel Macron applique les vieilles recettes du centrisme, avec une bonne dose de marketing électoral. Plongée dans la « révolution » Macron.

Nadia Sweeny  • 25 janvier 2017 abonné·es
Emmanuel Macron, les élites contre le « système »
© Photo : GEORGES GOBET/AFP

Sur la place de la Bastille, à Paris, quelques volontaires de Greenpeace et un prêcheur de la parole de Dieu se font voler la vedette par l’arrivée d’un groupe de militants d’En marche !, qui organise une opération de tractage électoral nommée « prise de la Bastille ». Tout un symbole pour ce mouvement qui prône la « révolution » des déçus des partis classiques.

Élie, étudiant « de sensibilité de droite », suit Macron depuis un moment et trouvait déjà intéressant ce « dépassement du clivage gauche-droite. » Pour ce fils de fonctionnaire territorial, l’élection de François Fillon à droite a été un déclencheur : aujourd’hui, il dirige la section des Jeunes avec Macron de son université. « Un jeune comme moi n’aurait pas pu avoir de responsabilités aussi

Envie de terminer cet article ? Nous vous l’offrons !

Il vous suffit de vous inscrire à notre newsletter hebdomadaire :

Vous préférez nous soutenir directement ?
Déjà abonné ?
(mot de passe oublié ?)