Polyclinique de Tarbes : La grève au menu du réveillon

Depuis neuf semaines, les grévistes ne chôment pas à la clinique L’Ormeau de Tarbes.

Cet article est en accès libre. Politis ne vit que par ses lecteurs, en kiosque, sur abonnement papier et internet, c’est la seule garantie d’une information véritablement indépendante. Pour rester fidèle à ses valeurs, votre journal a fait le choix de ne pas prendre de publicité sur son site internet. Ce choix a un coût, aussi, pour contribuer et soutenir notre indépendance, achetez Politis, abonnez-vous.


Grève à la Toussaint, reprise du boulot aux Rameaux ? Depuis neuf semaines, les grévistes ne chôment pas à la clinique L’Ormeau de Tarbes. Occupation nuit et jour de l’établissement, défilés, manif à l’aéroport voisin… Entre Noël et le jour de l’an, ils ont publié une lettre à l’attention de Marisol Touraine, dans laquelle ils dénoncent les méthodes du groupe Medipôle-Partenaires, qui veut les mettre au pas de la financiarisation de la santé. Lundi, ils occupaient la chambre de commerce et d’industrie des Hautes-Pyrénées. Une mobilisation rude, soutenue par plusieurs personnalités, mais qui pour l’instant n’a pas fait bouger la direction.


Haut de page

Voir aussi

Articles récents