Vincent Peillon : la continuité, c’est maintenant !

Les propositions électorales de l'ancien ministre de l'Éducation, pour la primaire organisée par le PS, rappellent à bien des égards celles du candidat François Hollande.

Devant un parterre de députés, parisiens pour la plupart, et en l’absence remarquée d’Anne Hidalgo, un de ses plus importants soutiens, Vincent Peillon a présenté mardi 3 janvier son programme pour la primaire de la Belle alliance populaire. Une heure avant Manuel Valls, son principal rival, il a revendiqué haut et fort s’inscrire « dans l’histoire du socialisme », de Léon Blum à François Hollande. Pas question pour l’un des co-fondateurs du feu Nouveau parti socialiste, de trop s’éloigner de la ligne…

Il reste 91% de l'article à lire.

   Pour lire la suite de cet article, identifiez-vous ou créez un compte :

Article réservé

Pour lire cet article :

Je choisis un pack
Achetez un pack de crédits
pour accéder à cet article.
Consultez nos offres d’abonnement,
à partir de 8€/mois.
Déjà abonné(e) ?
Identifiez-vous.
Haut de page

Voir aussi

Articles récents