États-Unis : Et maintenant, les déportations…

Trump a lancé la semaine dernière une véritable chasse aux sans-papiers condamnés, mais aussi seulement poursuivis.

Portraits, entretiens, reportages… Guadalupe Garcia de Rayos, 35 ans, mère de deux enfants, est sur tous les écrans au Mexique depuis près d’une semaine. Expulsée manu militari le 9 février des États-Unis, arrêtée lors d’une simple convocation des autorités migratoires de Phoenix (Arizona), où ses enfants sont nés – et donc restés seuls –, la jeune maman est devenue, bien malgré elle, le symbole de la politique de « pause migratoire » voulue par Donald Trump. Après son fameux décret – suspendu par un juge…

Il reste 80% de l'article à lire.

   Pour lire la suite de cet article, identifiez-vous ou créez un compte :

Article réservé

Pour lire cet article :

Je choisis un pack
Achetez un pack de crédits
pour accéder à cet article.
Consultez nos offres d’abonnement,
à partir de 8€/mois.
Déjà abonné(e) ?
Identifiez-vous.

Vous pouvez aussi acheter le journal contenant cet article ici

Haut de page

Voir aussi

Articles récents