Dossier : Faut-il enterrer le salariat ?

Faut-il enterrer le salariat ?

Le modèle salarial s’effrite. Faut-il le renforcer ou le remplacer par des protections nouvelles, comme le revenu universel ? Un débat existentiel pour la gauche.

La loi travail aura eu au moins un mérite. En dressant contre elle un mouvement social massif, elle a contribué à révéler au grand jour un mal profond : la crise du salariat. Trente ans de réformes libérales ont progressivement laissé dans les entreprises une place hégémonique au management individualisé, lequel met les salariés en concurrence et intensifie les cadences. « C’est une tendance très forte, y compris dans la fonction publique. Cela génère des risques psychosociaux très élevés », observe Irène…

Il reste 97% de l'article à lire.

   Pour lire la suite de cet article, identifiez-vous ou créez un compte :

Article réservé

Pour lire cet article :

Je choisis un pack
Achetez un pack de crédits
pour accéder à cet article.
Consultez nos offres d’abonnement,
à partir de 8€/mois.
Déjà abonné(e) ?
Identifiez-vous.

Vous pouvez aussi acheter le journal contenant cet article ici

Haut de page

Voir aussi

Articles récents