L’exil en mémoire

Avec « Un paese di Calabria », Shu Aiello et Catherine Catella livrent un documentaire sur des migrants qui, riches de ressources humaines, pallient l’exode rural dans ce coin d’Italie.

Jean-Claude Renard  • 9 février 2017 abonné·es
L’exil en mémoire
© Photo : Juste Distribution

Une terre aride et vallonnée, ponctuée d’oliviers et de vignes. Dans le village médiéval de Riace, accroché sur les hauteurs, déclinant ses reliefs écrasés par le soleil calabrais, les portes se sont refermées les unes après les autres, les maisons ont été abandonnées. Le village s’est

Envie de terminer cet article ? Nous vous l’offrons !

Il vous suffit de vous inscrire à notre newsletter hebdomadaire :

Vous préférez nous soutenir directement ?
Déjà abonné ?
(mot de passe oublié ?)
Cinéma
Temps de lecture : 3 minutes