Chuck Berry est mort

Mort le 18 mars, Chuck Berry est le plus célèbre des pionniers du rock’n’roll.

Cet article est en accès libre. Politis ne vit que par ses lecteurs, en kiosque, sur abonnement papier et internet, c’est la seule garantie d’une information véritablement indépendante. Pour rester fidèle à ses valeurs, votre journal a fait le choix de ne pas prendre de publicité sur son site internet. Ce choix a un coût, aussi, pour contribuer et soutenir notre indépendance, achetez Politis, abonnez-vous.


Mort à 90 ans chez lui à Saint-Charles (Missouri), le 18 mars, Chuck Berry est le plus célèbre des pionniers du rock’n’roll. Né en 1926 dans une famille modeste où, cependant, la musique est présente, il fait de la prison à 18 ans pour un vol à main armée. C’est là qu’il commence à chanter dans un quatuor vocal. Rendu à la liberté, il joue dans des groupes de rhythm’n’blues. Mais il a déjà 30 ans quand il enregistre son premier disque, chez Chess Records. C’est le début d’une longue série d’énormes succès qui vont devenir autant de classiques du rock : « Maybellene », « Roll over Beethoven », « You Can’t Catch Me », « Sweet Little Sixteen », « Carol », « Johnny B. Goode », « Little Queenie », « Nadine »… Des thèmes qui ont été repris, sinon pillés, jusqu’à plus soif, par la multitude de ses héritiers, de Keith Richards aux Beach Boys. Chuck Berry a été d’une insolente inventivité sur une décennie (1955-1965). Puis il ne cessa de se produire sur scène, où il avait imposé sa célèbre duck wall, prolongeant pendant longtemps la juvénilité du rock’n’roll.


Haut de page

Voir aussi

La bataille de l’information

Éditorial accès libre
par ,

 lire   partager

Articles récents