Fukushima : six ans après, rien n’est réglé

Les effets de l’explosion des réacteurs le 11 mars 2011 se font encore sentir dans la région environnante de la centrale nucléaire japonaise, sur le plan écologique comme sur le plan humain.

Claude-Marie Vadrot  • 10 mars 2017 abonné·es
Fukushima : six ans après, rien n’est réglé
© Photos : Claude-Marie Vadrot

Six ans se sont écoulés depuis la catastrophe de Fukushima ; et, autant les traces du tsunami s’effacent peu à peu dans le paysage, autant les effets souvent invisibles de l’explosion des réacteurs de la centrale de Fukushima-Daiichi continuent à marquer la vie des hommes, des femmes et des enfants. Ceux qui ont subi une irradiation dont l’ampleur est toujours laissée dans le flou par les autorités japonaises ; et ceux qui ont, en plus, dû fuir

Envie de terminer cet article ? Nous vous l’offrons !

Il vous suffit de vous inscrire à notre newsletter hebdomadaire :

Vous préférez nous soutenir directement ?
Déjà abonné ?
(mot de passe oublié ?)
Écologie
Temps de lecture : 5 minutes