EELV : l’après-présidentielle est dans toutes les têtes

Dissous dans la campagne laborieuse de Hamon, les écologistes se projettent dans les législatives et au-delà pour imaginer une recomposition des forces au sein de la gauche.

Patrick Piro  • 5 avril 2017 abonné·es
EELV : l’après-présidentielle est dans toutes les têtes
© photo : STÉPHANE DE SAKUTIN / AFP

Avec l'accord de désistement signé par Jadot en faveur de Hamon, Europe Écologie Les Verts (EELV) a pu estimer un temps s'être extrait à bon compte du marasme de la présidentielle. Mais entraînés par la campagne déclinante du vainqueur de la primaire socialiste, les écologistes sont devenus invisibles et inaudibles. D'autant plus que la direction du parti, bien qu'ayant obtenu d'une trentaine de places au sein de l'équipe d'Hamon, semble aujourd'hui

Envie de terminer cet article ? Nous vous l’offrons !

Il vous suffit de vous inscrire à notre newsletter hebdomadaire :

Vous préférez nous soutenir directement ?
Déjà abonné ?
(mot de passe oublié ?)
Politique
Temps de lecture : 4 minutes