Football : Ça ne tourne pas rond

Victoire de la bêtise, la semaine dernière, dans le monde du football.

Cet article est en accès libre. Politis ne vit que par ses lecteurs, en kiosque, sur abonnement papier et internet, c’est la seule garantie d’une information véritablement indépendante. Pour rester fidèle à ses valeurs, votre journal a fait le choix de ne pas prendre de publicité sur son site internet. Ce choix a un coût, aussi, pour contribuer et soutenir notre indépendance, achetez Politis, abonnez-vous.


Semaine difficile dans le monde du football. Mardi 11 avril, à l’occasion du match de Champions League Dortmund-Monaco, c’est l’autocar des joueurs allemands qui a été victime d’une tentative d’attentat à l’explosif. La rencontre a dû être reportée au lendemain. Deux jours plus tard, dans une autre coupe d’Europe opposant Lyon au club turc du Besiktas, de violents affrontements ont eu lieu avant le match entre supporters turcs. Dimanche 16 avril, c’est la rencontre entre Bastia et Lyon qui n’a pu s’achever après deux bagarres entre supporters, stadiers et joueurs lyonnais, avant de nouveaux affrontements entre forces de l’ordre et supporters. Victoire de la bêtise.


Haut de page

Voir aussi

Articles récents