La science contre les « faits alternatifs »

Le 22 avril, des milliers de chercheurs défileront dans plus de 50 pays contre les mesures anti-climat du président Trump.

Patrick Piro  • 19 avril 2017 abonné·es
La science contre les « faits alternatifs »
© PHOTO : Rachael Warriner/Citizenside/AFP

D onald Trump efface mes citations ! » Pour Victoria Herrmann, directrice de l’Arctic Institute à Oslo, l’arrivée de Donald Trump à la tête des États-Unis s’est manifestée très concrètement : elle a soudain reçu un flot de messages lui signalant des références obsolètes dans ses articles. Sur les sites gouvernementaux, la nouvelle administration a supprimé l’accès à l’US National Strategy for The Arctic (Stratégie nationale des États-Unis pour l’Arctique), qui publiait notamment des rapports de son institut. À la minute précise où Donald Trump entrait en fonction, le 20 janvier,

Envie de terminer cet article ? Nous vous l’offrons !

Il vous suffit de vous inscrire à notre newsletter hebdomadaire :

Vous préférez nous soutenir directement ?
Déjà abonné ?
(mot de passe oublié ?)