Pourquoi mangeons-nous de la viande ?

La philosophe Florence Burgat interroge l’option carnivore prise par l’humanité, qui perpétue une domination et une pulsion de mort taboues.

À l’origine du geste philosophique, peut-être, l’étonnement. Interroger des faits ou des comportements établis. « Pourquoi l’humanité est-elle encore – et plus que jamais – carnivore ? », lance la philosophe Florence Burgat, spécialiste de la condition animale. L’humanité est-elle carnivore par nature, par essence ? Par construction ? Si la cuisine est moins carnée dans certaines civilisations que dans d’autres, combien de questions peuvent-elles se targuer d’un tel universalisme ? « Ce que la viande comme…

Il reste 88% de l'article à lire.

   Pour lire la suite de cet article, identifiez-vous ou créez un compte :

Article réservé

Pour lire cet article :

Je choisis un pack
Achetez un pack de crédits
pour accéder à cet article.
Consultez nos offres d’abonnement,
à partir de 8€/mois.
Déjà abonné(e) ?
Identifiez-vous.

Vous pouvez aussi acheter le journal contenant cet article ici

Haut de page

Voir aussi

[VIDÉO] Le peuple de la ZAD se lève

Écologie accès libre
par ,

 lire   partager

Articles récents