La (vraie) société civile répond à Emmanuel Macron

Face au pedigree des « experts » qui composent le gouvernement, associations, syndicats et collectifs s’étonnent voire s’inquiètent.

Il y a l’affichage réussi dans le nouveau gouvernement piloté par le Premier ministre Édouard Philippe : Nicolas Hulot à la « Transition écologique et solidaire », Françoise Nyssen à la « Culture ». Légitimité, pragmatisme… les intitulés comptent. Raison pour laquelle la société civile, la vraie, au sens de groupements de citoyens autonomes de l’État, s’étonne par exemple de la disparition d’un ministère dédié au logement au profit d’un ministère de la Cohésion des territoires. « Le logement, grand absent…

Il reste 93% de l'article à lire.

   Pour lire la suite de cet article, identifiez-vous ou créez un compte :

Article réservé

Pour lire cet article :

Je choisis un pack
Achetez un pack de crédits
pour accéder à cet article.
Consultez nos offres d’abonnement,
à partir de 8€/mois.
Déjà abonné(e) ?
Identifiez-vous.
Haut de page

Voir aussi

Articles récents