Pourquoi Nicolas Hulot a dit « chiche ! »

Conclusion d’un an d’échanges avec Emmanuel Macron, la décision de l’écologiste d’entrer au gouvernement a été longuement mûrie, raconte Jean-Paul Besset, l’un de ses confidents politiques.

Il existe un indéniable « effet Hulot », et la nomination de l’écologiste au poste de ministre d’État chargé de la transition écologique et solidaire dans le gouvernement Édouard Philippe a été la plus commentée de toutes, largement approuvée par l’opinion publique tous bords politiques confondus. Par sa personnalité, son indépendance d’esprit et son absence de carriérisme, il donne certes du crédit à la volonté d’Emmanuel Macron de casser les codes politiques classiques. Mais Hulot aura-t-il les appuis et…

Il reste 95% de l'article à lire.

   Pour lire la suite de cet article, identifiez-vous ou créez un compte :

Article réservé

Pour lire cet article :

Je choisis un pack
Achetez un pack de crédits
pour accéder à cet article.
Consultez nos offres d’abonnement,
à partir de 8€/mois.
Déjà abonné(e) ?
Identifiez-vous.
Haut de page

Voir aussi

Articles récents