Rancière respire l’air de notre temps

Dans une conversation avec Éric Hazan, le philosophe analyse les évolutions du capitalisme.

À tous ceux qui veulent s’échapper un moment des contingences de la politique de l’immédiat, recommandons fortement la lecture de ce court mais intense dialogue entre l’éditeur Éric Hazan et le philosophe Jacques Rancière. Ici, pas de consigne de vote ni de préconisation – on sait Rancière très critique à l’égard du suffrage universel, « justification égalitaire de nos régimes oligarchiques » –, mais une tentative de réponse à cette question d’une trompeuse simplicité : en quel temps vivons-nous ? Pour y…

Il reste 84% de l'article à lire.

   Pour lire la suite de cet article, identifiez-vous ou créez un compte :

Article réservé

Pour lire cet article :

Je choisis un pack
Achetez un pack de crédits
pour accéder à cet article.
Consultez nos offres d’abonnement,
à partir de 8€/mois.
Déjà abonné(e) ?
Identifiez-vous.

Vous pouvez aussi acheter le journal contenant cet article ici

Haut de page

Voir aussi

Articles récents