« Tout le monde a envie de se nourrir correctement »

Administrateur d’une association de développement rural et agricole, Jean-Claude Balbot revient sur la fracture sociale alimentaire.

Paysan installé dans le Finistère, Jean-Claude Balbot milite depuis longtemps pour une réflexion générale sur l’alimentation. Déplorant notamment une séparation entre les producteurs, le monde agricole et les consommateurs, l’impasse du repli sur la « proximité » ainsi que le poids des politiques publiques et d’une industrie agroalimentaire très éloignée du développement durable.

Il reste 93% de l'article à lire.

   Pour lire la suite de cet article, identifiez-vous ou créez un compte :

Article réservé

Pour lire cet article :

Je choisis un pack
Achetez un pack de crédits
pour accéder à cet article.
Consultez nos offres d’abonnement,
à partir de 8€/mois.
Déjà abonné(e) ?
Identifiez-vous.

Vous pouvez aussi acheter le journal contenant cet article ici

Haut de page

Voir aussi

Articles récents