Patrick Chamoiseau : Élargir l’horizon du vivant

Dans Frères migrants, Patrick Chamoiseau dresse un plaidoyer en faveur de l’hospitalité.

H o ! Que les morts massives en Méditerranée nous dessillent le regard ! » Le texte que fait paraître aujourd’hui Patrick Chamoiseau procède d’une interpellation. À l’endroit des citoyens-lecteurs, mais aussi de lui-même. Il raconte, sur la quatrième de couverture, que son grand ami Édouard Glissant s’exclamait « On ne peut pas passer cela ! » chaque fois qu’un événement inacceptable survenait. « C’était pour moi toujours étrange. Nous ne disposions d’aucun pouvoir. Nous n’étions reliés à aucune puissance.…

Il reste 89% de l'article à lire.

   Pour lire la suite de cet article, identifiez-vous ou créez un compte :

Article réservé

Pour lire cet article :

Je choisis un pack
Achetez un pack de crédits
pour accéder à cet article.
Consultez nos offres d’abonnement,
à partir de 8€/mois.
Déjà abonné(e) ?
Identifiez-vous.

Vous pouvez aussi acheter le journal contenant cet article ici

Haut de page

Voir aussi

Articles récents